RDV 10 ans après... vous souvenez-vous de cette promesse de nos 19 ans ?
Retrouvons-nous tous le temps d'une soirée pour voir ce que nous sommes devenus... et qui sait, peut-être renouer des liens qui ont pu, pour des raisons diverses, se distendre avec les années !


Date : 31/12/2007, 23h30 - sans doute un peu avant... :-)
Lieu : parvis de l'église de Pont-Audemer / Gîte loué pour l'occasion autour de Pt-Au
Qui : les signataires de la déclaration + conjoint(e) + enfants + autres amis souhaités (d'école, de collège/lycée ou de fac, dans la limite du gîte !)
PAF (participation aux frais) : location du gîte + repas à diviser entre le nombre de participants
1er rappel : obligation d'être en jupe pour les filles :-)
2e rappel : les absent seront condamnés à un bain dans la Risle :-)
Réponse souhaitée avec le nombre de participants par personne avant le 14 juillet pour pouvoir réserver un gîte le plus tôt possible !


On s'était dit rendez-vous dans dix ans
Même jour, même heure, mêmes bises
On verra à l’aube de nos trente ans
Sur le parvis de notre église

Le jour va venir et nous aussi
Et on sera tous les premiers
Si on avait plus rien à s'dire et si et si...
C’est pas la peine d’y penser
Est-ce que cette soirée de décembre
Ressemblera à la même d'y a dix ans
Regards en arrière sur tout ce passé
Qu'est-ce qu’on a fait d'ces années
On a pas flotté tranquille sur l'eau
On a pas nagé le vent dans l'dos
Dernière ligne droite, les rues de Pont-Au,
Combien s'rons nous... 12, 10, 8, 6... 0 ?

Emilie voulait être prof à Prév
Martyrise-t-elle tous ses élèves ?
Matthieu voulait vendre tout plein d’voitures
En est-il de même pour son frère Arthur

On a un peu peur de traverser le miroir
Si on y allait pas... On se s'rait trompé d'un soir
D'vant la vitrine de Nocibé
On imagine les retrouvailles de l'amitié.
"T'as pas changé, qu'est-ce que tu d'viens ?
Tu t'es mariée, t'as deux gamins.
T'as réussi, tu fais ingé ?
Et toi Damien, toujours sur ton PC ?"

Qui a connu des marées hautes des marées basses,
C’est nous, c’est nous, c’est nous.
Qui a rencontré des tempêtes et bourrasques,
C’est nous, c’est nous, c’est nous.
Chaque amour morte à une nouvelle a fait place,
Est-ce nous, est-ce nous... est-ce nous ?
Et toi Gérald qui ambitionnait simplement d'être heureux dans la vie,
As-tu réussi ton pari ?
Et toi Cédric, et toi Pol, et toi Marie,
et toi Juliette, et toi Marion, et toi Christophe, et toi Caro, et toi Jennifer, et toi Delphine ?

Et bien c'est formidable les copains !
On va tout s’dire, s’serrer la main !
On va mettre ces dix ans sur table
Comme on étale ses lettres au Scrabble.
Dans la vitrine on voit l'reflet
D’une bande de quasi trentenaires

Si on part à droite, ce sera la Risle,

Si c’est à gauche, ce sera l’église !
Ce sera l’église ! Ce sera l’église ! Ce sera l’église !


On s'était dit rendez-vous dans dix ans,
Même jour, même heure, mêmes pommes.
On verra quand on aura trente ans
Si on est d'venus des grands hommes...
Des grands hommes... des grands hommes...

On est partis c'était fin juin
On s'est embrassé serré la main
Un pour tous et tous pour un
Et puis chacun a pris son train
On avait tous aussi peur
On s'est juré la main sur l'cœur
Qu'on s'reverrait avant dix ans

Y 'en a qui ont fait des enfants
Y 'en a d'autres qui ont dit j'attends
On a tous aimé les femmes
On s'est tous trouvés du charme
On est tous devenus quelqu'un
Dans son quartier ou plus loin
Bien sûr on s'est perdus de vue
Mais on n'appelle pas ça perdu
On s'est traités de tous les noms
On s'est tombés dans les bras
On n'a pas osé dire non
On a dit oui quand fallait pas
Ça nous a pas empêchés
De continuer à s'aimer

Pour la vie, pour la vie
Pour la vie qui nous change
Et qui dérange
Toutes nos p'tites idées sur tout
Pour la vie, pour la vie,
Pour la vie qui décide
Qui nous file des rides
Au coin des yeux et du cœur
Pas besoin de faire semblant
Ça sert à rien
Chaque jour qui passe on apprend